KikouBlog de fulgurex - Novembre 2010
fulgurex

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Archives Novembre 2010

Recette pour s’améliorer en trail de nuit dans la neige.

Par fulgurex - 30-11-2010 13:58:55 - 4 commentaires

Préparation : 1 jour

Cuisson : 1 heure

 

Prendre un chien de bonne taille qui aime la neige. Par exemple, un labrador de 30 kg.

Penser à le laver la veille pour supprimer toutes ces odeurs de camouflage (assez nauséabondes).

 

Pour éviter qu’il ne se resalisse, l’attacher à un harnais relié par une longe à votre ceinture. Puis partir, de nuit, dans une combe boueuse et neigeuse.

Privilégier le développement durable en laissant toute lampe à la maison.

 

Le labrador, tout fou, vous tracte aisément, vous pouvez profiter de la vitesse pendant cet échauffement.

 

Je vous conseille de laisser mijoter un peu, sur plusieurs kilomètres en alternant trot et galop.

 

Lorsque vous sentez la préparation à point (sans S, c’est le permis qui est à points avec un S), donc, quand vous sentez la préparation à point, laisser le chien choisir son allure.

 

Prendre alors une  bonne descente et essayer de suivre le chien.

De nuit, dans le gras, en descente, avec des pierres, si vous arrivez en bas vivant, c’est que la recette est réussie.

 

PS : je sens que ça va m’être utile ce WE !

Voir les 4 commentaires

LYONSAINTELYON késako les kikourous?

Par fulgurex - 24-11-2010 22:22:29 - 7 commentaires

Il y a quelques années, je me sentais seul à aimer courir longtemps. Puis j'ai rencontré Philippe. Un autre fou. Ensemble, nous avons fait pas mal de « plus que marathon » en off, dans les bois, sans savoir que cela s'appelait trail.


Puis un jour d'octobre 2008, Philippe me lance « et si on faisait l'UTMB en 2010? »

?!? ce truc de méga fou? ...Pourquoi pas? Et comment cela se passe? 

Il m'explique les sélections par les points recueillis sur d'autres courses. Alors, tout va très vite: nous sommes fin octobre, il reste des places sur la Saintélyon qui pourra nous offrir le premier sésame pour mon inscription à la CCC 2009. Mais surtout, c'est la première d'une grande série de courses pour me préparer à l'UTMB 2010. Alors aujourd'hui, même si elle ne fut pas complète, l'épreuve est passée. Un retour sur la Saintélyon permet de boucler ma première révolution: celle qui m'a fait passer de 'coureur des bois' à 'trailer', et de rien à kikoureur. ;)

Seulement, voilà, on ne peut pas tellement dire que ma Saintélyon 2008 m'ait complètement enthousiasmé. Trop de monde! Mon meilleur souvenir? L'AAB qui précède et tous les kikous rencontrés. Donc, pour réellement boucler et marquer ma progression tout en me faisant plaisir, je me lance un défi. Cette année, ce sera l'aller -retour. Je m'était enjoué à la lecture du CR d'Arthurbaldur l'an passé. Cette année, je fais partie de l'équipe, ainsi qu'un autre copain, Tidgi et quelques autres que je ne coannais pas encore. Nous devrions être une dizaine (pour l'instant?).

Philippe se concentre sur sa prépa au marathon de Paris, après avoir bouclé Gueugnon tout dernièrement.



 


 


La SaintéLyon: Un parcours mythique de Saint-Etienne à Lyon via les crêtes des Monts du Lyonnais :

  • 68 km,
  • 50% de chemins pour 50% de bitume,
  • 1300 m de dénivelé positif pour 1700m de dénivelé négatif,
  • Point culminant à 850m d'altitude,
  • 5 ravitaillements dont 3 points relais.
  • 9 points de chronométrage 


La LyonSaintéLyon: 136 km

  • 136 km,
  • 50% de chemins pour 50% de bitume,
  • 3000m de dénivelé positif pour 3000m de dénivelé négatif


le principe

  • partir de l'arrivée (stade Gerland) le samedi matin à 9 heures

  • aller à St Etienne à pied en prenant le chemin de la course en sens inverse.

  • arriver au départ le samedi soir (vers 19h)

  • participer à l'AAB kikourou (et surement rater l'AG)

  • prendre le départ officiel de la course à minuit


l'avantage est double:

  • avoir un coté zen certain au retour vis à vis des autres coureurs qui doublent

  • avoir la possibilité de profiter des services de rappatriments en cas d'échec


le pronostic:

faire l'aller retour en 24H, revient à etre à 9h à Gerland le dimanche matin. Ce sera certainement difficile, mais moins de 9h30 semble (sur le papier) à ma portée. D'autant que Tidgi et Arthurbaldur pourraient être dans le même créneau. On va se soutenir (même si je sprinterai à la fin pour claquer les 2 lyonnais...)


Voir les 7 commentaires

Quel goujat ce Lutin!

Par fulgurex - 19-11-2010 16:04:28 - 4 commentaires

Sur mon message précédent, le Lutin a osé douter de moi. Je le cite:

1. Le 2010-11-19 08:03:25, par Le Lutin d'Ecouves

« ...Et puis arrête de mettre une photo du Benos en faisant croire que c'est toi ! »



Quel goujat!


Ce n'est que par pure modestie, humilité et décence que je n'avais pas publié la photo de mon auguste buste en entier.


Alors, pour claquer le bec à ce petit Normand irrévérencieux,

voici la véritable photo, dans son intégralité et sans trucage aucun!

 

 

 

 

 ......

 

 

 

 

 

 

 

  ......

 

 

 

 

 

 

 

  ......

 

 

 

 

ça t'en bouche un coin là!!! 

Voir les 4 commentaires

l'Anatomie centrale, c'est mon truc.

Par fulgurex - 18-11-2010 23:41:37 - 5 commentaires

Le sport mène à tout. Depuis quelques temps, j'améliore ma connaissance du corps humain.


Il y a quelques temps, je vous ai parlé de mon muscle sartorius, aujourd'hui, abordons le douloureux problème de mon canal inguinal:

 

 

 

"Le canal inguinal est l'un des points faibles de la paroi abdominale."

 


paroi abdominale.

Là c'est moi

j'suis bien foutu, hein?

 

"Il s'agit d'un passage à travers la cavité abdominale qui laisse passer le cordon testiculaire chez l'homme"  (repère 15) 

 


appareil reproducteur de l'homme.

Là, ce n'est pas moi:

beaucoup trop petit!

 

"L'orifice du canal inguinal est formé par la division en deux tendons (latéral et médial) de la terminaison du muscle oblique externe de l'abdomen, qui forment les limites latérale et craniale de l'orifice. 

La limite caudale est soit constituée du pubis soit du tendon croisé du muscle oblique externe controlatéral."


Ce sont ces deux tendons que j'ai écarté un peu plus que ce qu'ils étaient. Ça cicatrise vite, mais ils ne se recollent pas entre eux. J'ai donc agrandis cet orifice du canal.

 

Voilà, on pourrait s'arrêter là pour l'immédiat, mais n'oublions pas la suite:

 

 

Derrière les abdominaux, 
se cache une véritable partie de dominos

 

"La seconde partie de ce canal est formé par le tendon conjoint qui forme un autre avant de s'insérer sur le pubis, laissant ainsi un passage, délimité caudalement par le ligament inguinal.

L'orifice profond du ligament inguinal est formé par un épaississement du fascia transversalis formant le ligament inter fovéolaire médialement par rapport à l'orifice et latéralement toujours le ligament inguinal.

Le canal inguinal traverse donc les trois muscles larges de l'abdomen, avec un trajet en chicane. Il est dirigé de l'intérieur vers l'extérieur, de haut en bas et du latéral vers le médial. La présence d'une chicane renforce le canal et évite la formation de hernie.

Lorsque les muscles larges se contractent, le diamètre du canal se réduit, la chicane se renforce et les couches musculaires se resserrent, évitant ainsi l'apparition de hernie.

Lors d'un relâchement pathologique des muscles, d'une hyperpression abdominale chronique ou du vieillissement des tissus, les trois orifices s'alignent, facilitant ainsi la formation de hernie avec le prolapsus d'organe en dehors de la cavité abdominale." Wikipédia

 

 

C'est par là que se font les hernies inguinales.


Le médecin ne m'en a pas promis, mais il y a un risque, et alors, ce sera l'opération. Seule restriction, éviter les séances d'abdo trop violentes.

 

je suis sympa, je vous ai épargné les photos d'une hernie inguinale 

Voir les 5 commentaires

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.16 - 339743 visites